Aller au contenu

ZOYA TAVANGAR

    Je suis Zoya Tavangar. Depuis mon enfance, j’apprends le dessin et la peinture auprès de mon père, Maître Mehrdad Tavangar, qui a été mon premier et plus grand professeur de peinture. Bien que j’aie appris la peinture de manière professionnelle dans l’atelier de mon père à Téhéran, j’ai décidé de poursuivre mes études à l’Université des Arts, où j’ai obtenu un master en peinture.

    J’ai commencé à enseigner la peinture de manière professionnelle à l’âge de dix-huit ans, non seulement dans l’atelier de mon père mais aussi à la Société Iranienne des Handicapés et dans diverses autres écoles d’art. Pendant que je poursuivais mon diplôme de licence, j’ai écrit plusieurs livres pour les passionnés des examens d’entrée en art, y compris «Créativité Visuelle et Imaginative», qui continue d’être publié chaque année en Iran même après environ vingt ans.

    Pendant mes études de master, j’ai enseigné les bases des arts visuels dans diverses universités. Après avoir obtenu mon diplôme universitaire et avant d’immigrer au Canada, j’ai enseigné à l’Université des Arts en Iran.

    Après le décès de mon père, Maître Mehrdad Tavangar, j’ai décidé de continuer sur son chemin. J’ai géré son atelier, l’un des plus anciens de Téhéran, seule, enseignant le dessin et la peinture à l’huile. J’ai embauché certains de mes anciens élèves qui étaient devenus peintres professionnels.

    Au fil des ans, j’ai participé chaque année à diverses expositions et festivals de peinture et j’ai enseigné à des passionnés d’art. En 2014, j’ai immigré au Canada et, forte de mes expériences diversifiées, j’ai commencé à enseigner la peinture et j’ai fondé le Zoya Art Studio.

    À Montréal, j’ai commencé à enseigner le dessin et la peinture et, les premières années, j’ai enseigné l’art dans divers centres d’art. Un an plus tard, j’ai participé à deux expositions de peinture aux côtés d’artistes américains, qui ont été bien accueillies. Suite à cela, j’ai rejoint l’assocoation des Artistes peintres de la Rive_Sud et participé à leurs expositions de groupe pendant plusieurs années.

    En 2019, j’ai participé à des concours de peinture en direct à Montréal, où les participants devaient peindre en vingt minutes. Après avoir remporté la première place dans quatre compétitions, je suis allée à Toronto en tant que championne de Montréal pour la compétition nationale. Là, je suis devenue finaliste, créant un portrait et une peinture de figure en vingt minutes devant un public.

    Au fil des ans, j’ai organisé des expositions de peinture annuelles avec mes élèves pour les encourager et trouver de la motivation pour moi-même. Après le COVID, j’ai participé en tant que spécialiste de la peinture en direct aux Festivals de l’Orientalisme et du Monde Arabe en 2022. J’ai continué à enseigner l’art sérieusement à mes élèves et, en 2022, j’ai de nouveau remporté la première place dans la compétition de peinture de vingt minutes à Montréal.

    Puisqu’il n’y a pas de plus grande joie pour moi que d’enseigner la peinture, en 2023, j’ai organisé une grande exposition à la Place des Arts avec plus de cinquante de mes élèves en peinture, qui a reçu une attention significative. Je crois que le langage de l’art est un langage universel pour tous, et par conséquent, tout le monde devrait apprendre un art.